– 12 tranches de pain de campagne
– 12 filets de sardines la Quiberonnaise *
– 20 g de câpres,
– 60 g de tomates confites,
– 1 citron vert,
– 1 citron jaune,
– gingembre frais,
– copeaux de parmesan, piment d’Espelette,
– coriandre,
– huile d’olive, fleur de sel et poivre du moulin.

Faire mariner les filets de sardines dans le jus de citron jaune, le zeste du citron vert, le gingembre râpé, l’huile d’olive et la fleur de sel. Laisse mariner environ 30 minutes.

Hacher grossièrement les câpres et les tomates confites. Poivrer.

Faire griller les tartines de pain; étaler une cuillerée de condiment tomates/câpres puis disposer un filet de sardine. Faire griller rapidement au chalumeau.

Parsemer de copeaux de parmesan, de feuilles de coriandre et ajouter une pincée de fleur de sel et de piment d’Espelette.

C’était selon mon humeur ou mon envie du moment…

* Nouvelle boîte 2015 de la collection des trois sirènes
La Quiberonnaise s’associe à trois grands noms de la bande dessinée pour illustrer trois nouvelles boîtes de sardines sur le thème des Sirènes : l’audace du trait, la qualité des auteurs, le choix des recettes, attention série collector !

Thierry Jourdan, passionné lui-même de BD, propose donc aux trois auteurs d’illustrer d’une sirène chaque recette de sardines. Symboles d’une féminité controversée, c’est « topless » que les belles vont s’affirmer avec l’humour bien spécifique de chaque auteur. Stanislas (signature S.) croque une sirène plutôt calme et fière de sa prise : un poisson ! Elle illustre la recette Sardines, huile d’olive vierge extra et casse-pierres. Le casse-pierre, appelé aussi criste-marine, apporte une saveur locale puisque c’est une plante vivace poussant sur les falaises du bord de mer. La sirène de Denis Lelièvre dit Pic (signature PIC) est déjà plus agitée et prête à révolutionner la musique bretonne ! Elle représente bien la saveur piquante du wasabi de la deuxième recette : Sardines, huile d’olive vierge extra, extrait naturel de wasabi.

L’idée d’utiliser ces plantes, le wasabi et le gingembre, pour épicer ses nouvelles recettes, vient d’un voyage effectué récemment par Thierry Jourdan au Cambodge. Audacieuse et insolente, la sirène de Gilbert Shelton évoque San Francisco et la Californie libératrice du Summer of Love ! Le gingembre ne pouvait que forcément lui convenir… Elle illustre donc la recette Sardines, huile d’olive vierge extra, rondelles de gingembre, arôme naturel de gingembre. La reproduction fidèle sur une si petite surface des dessins de trois grands noms de l’illustration est véritablement une prouesse technique qui se devait d’être associée à La Quiberonnaise, une grande maison de la conserve née en 1921. Les sardines sont bien sûr de qualité La Quiberonnaise (pêche locale, sélection précise des poissons, pas de congélation).Toutes les boîtes sont millésimées (la date figure sur chaque boîte) puisqu’elles sont fabriquées dans l’année, avec la pêche de la saison ! Telles un grand vin, elles se bonifient en s’imprégnant des huiles de qualité qui les entourent et peuvent ainsi vieillir jusqu’à 5 ans.

%d blogueurs aiment cette page :