Accueil » Apéro dinatoire » Cocktails » El Diablo, le cocktail muy Caliente !

El Diablo, le cocktail muy Caliente : El diable aurait été créé dans les années 1940. Des débats perdurent sur son de lieu de naissance : au Mexique (à Mérida) ou bien aux Etats-Unis (Oakland, créé par le célèbre barman Victor Bergeron inventeur du Mai Tai. Son nom original est Mexican El Diablo se référent tant à la couleur (rouge) qu’à la présence de la ligueur nationale la Téquila.

J’y ai accordé mon cocktail « el diablo, le cocktail muy caliente » avec des macarons au fromage (my chef à domicile) qui sont pour moi vraiment l’accord parfait ! (Macaron au fromage de chèvre et herbes de Provence, Macaron au camembert pain d’épice et graine de moutarde, Macaron au munster au cumin, Macaron au gorgonzola et graine de sésame, Macaron à la tomme de brebis au piment d’espelette et origan, Macaron au brie, Macaron au roquefort et à la noix, …) je vous conseille d’aller voir ce site ou l’on peut recevoir en chronofresh ces macarons originaux !

Voici la recette El Diablo, le cocktail muy Caliente !

El Diablo, le cocktail muy Caliente !
Type de plat: cocktail
Portions: 4
Ingrédients
  • 16 cl de tequila
  • 50 cl de ginger ale
  • 8 cl de crème de cassis
  • 2 citrons verts coupés en quartiers + 4 tranches
  • glaçons
Instructions
  1. Servir directement au verre (dans un verre haut)

  2. Répartissez dans le fond des verres les quartiers de citrons. Pilez légèrement

  3. Ajoutez la crème de cassis et la tequila. Mélangez

  4. Remplissez de glaçons, ajoutez 1 tranche de citron vert par personne

  5. Complétez avec le ginger ale et servez aussitôt

Vous pouvez aussi remplacez la crème de cassis par de la crème de framboise, le ginger ale par du tonic ou de la limonade pétillante. Vous pouvez aussi utiliser du champagne. Dans ce dernier cas, versez au fond des verres des dés de gingembre frais et 1 cuillère de soupe de sirop de sucre de canne par personne.

Accueil » Apéro dinatoire » Cocktails » El Diablo, le cocktail muy Caliente !
%d blogueurs aiment cette page :