Accueil » Bla bla » Découverte » Cheese tapas Week revient du 16 au 22 octobre 2017

Pour promouvoir la Cheese tapas Week j’ai eu la chance d’assister à une masterclass dans la célèbre fromagerie Griffon (Paris 7e)

Nous avons appris à réaliser des tapas super simples, originaux et trop trop bon en voici quelques uns…

  • Camembert et céréales (former une boules de camembert qu’on roule dans un mélange de graines)
  • Tuiles de mimolette et sésame noir (rappez de la mimolette sur une plaque et la faire cuire 5 mn sur four à 150°, ajouter des graines de sésame noires)
  • Comté basilic, (enrouler des bâtonnets de comté avec une feuille de basilic, maintenir avec un pic
  • pain d’épices et Fourme d’Ambert, (à l’aide d’un emporte pièces réalisé des petits ronds dans la fourme et reporter les dans le pain d’épices cf photo)
  • Fontaine de Cancoillotte
  • Pont l’évêque au caramel
  • Mini Neufchatel trempés au biscuit rose de Reims
  • Fourme d’Ambert et Grillotines

A vous maintenant d’en imaginer d’autres….

ou sinon passez voir cette magnifique fromagerie qui vous mettra l’eau à la Bouche, Claire vous donnera toutes ses astuces pour découvrir le fromage autrement.

tuile de mimolette

fourme d'ambert et pain d'épices

Fourme d'ambert et grillotines

 


La Cheese Tapas Week revient du 16 au 22 octobre 2017 à
Paris, Lyon, Marseille et Lille !

Le fromage sous le signe de la créativité

De l’apéro au dessert, en tapas ou sur une planche, découvrez la révolution du fromage le temps d’une semaine d’innovations gastronomiques. Une dizaine de restaurants
avaient participé à l’édition 2016 qui a rencontré un réel succès. Rendez-vous pour une nouvelle Cheese Tapas Week du 16 au 22 octobre 2017 ! L’événement associe des restaurants de Paris, Lyon, Marseille et Lille. Le principe est simple : une vingtaine de chefs créatifs proposent des recettes inédites de planches et tapas de fromages version salée, et des « Sweet cheese » mêlant fromages et aliments sucrés, pour ceux qui hésitent encore entre fromage et dessert. Une première réussie ! En 2016, on avait par exemple pu découvrir chez Coretta (Paris), une étonnante planche où le chaource s’encanaillait avec des marrons et des girolles. Chez Plantxa (Boulogne-Billancourt), Juan Arbelaez et Maximilien Kuzniar avaient rivalisé d’audace avec un saint-nectaire au poivre sancho et huîtres. À Marseille, Vanessa Robuschi (Question de Goût), s’était amusée avec du chaource, de la fourme d’Ambert et du vieux comté, mariés avec des figues fraîches, du chocolat noir et de la pâte de coing. Trois chefs qui ont décidé de s’essayer de nouveau à l’exercice ! Brut ou transformé, le fromage ouvre un champ infini de possibilités aux cuisiniers les plus audacieux.

Une édition aux accents sucrés-salés

L’édition 2017 promet d’être encore plus savoureuse avec 20 chefs issus de la nouvelle garde de la bistronomie qui ont relevé le défi, mettant à l’honneur des fromages provenant de fromagers de talent. Une partie des chefs revisitera la traditionnelle planche de fromages de l’apéro façon tapas contemporaines. Pour cette seconde édition, certains nous feront déguster leur interprétation de « Sweet Cheese » : des créations inédites alliant salé et sucré, fromages et éléments propres à l’univers du dessert, une idée explorée par dix chefs et blogueuses culinaires en 2016 et rassemblées dans un livret de recettes. Cette fois-ci, les gourmands pourront déguster ces nouvelles recettes pendant une semaine. À vos papilles, prêts, partez !

20 chefs, 4 villes, 1 semaine

Parmi les chefs participants cette année : à Paris, on pourra voyager au Brésil avec Alessandra Montagne (Tempero), qui revisitera un souvenir de son enfance dans la région
du Minas Gerais, un Sweet Cheese baptisé « Roméo & Juliette » constitué de fromage de vache à pâte cuite et de confit de goyave. De son côté, Stéphane Jégo (L’Ami Jean) en surprendra plus d’un avec sa Fourme d’Ambert parfumée à l’anguille fumée et noisette torréfiée, ou avec ses huîtres travaillées en camembert grillé à l’origan.
À Lyon, Hubert Vergoin (Substrat), s’amusera avec une mimolette vieille, de la crème aigre, des abricots fermentés et de la confiture de potimarron. À Marseille, Vanessa Robuschi (Question de Goût) remet le couvert, cette fois avec un Brillat Savarin, poire, sarrasin torréfié et whisky, ou des mouillettes de Beaufort, miel de châtaignier et muesli. A Lille, enfin, Florent Ladeyn promet une recette 100 % locavore, et proposera des spaghettis de pommes de terre à partager à la tomme de Sec Bois aux heureux gourmands qui viennent jusqu’à lui, dans sa cantine flamande au Bloempot.

Le fromage en mouvement

Le fromage fait partie du quotidien des Européens depuis au moins l’An 7 000 avant notre ère. Il a même toujours été un mets de choix. «Dans la Grèce et la Rome antiques, le fromage, produit transformé par l’homme, est une nourriture de civilisés», explique Eric Birlouez, ingénieur agronome et sociologue, spécialiste de l’alimentation. Aujourd’hui, on consomme du fromage au petit-déjeuner, 13 %* des Français confient s’en régaler dès le matin, au dîner (87%) en passant par le déjeuner (82%) et même le « tea time » (29%). C’est ce mélange de tradition et de modernité, de simplicité et de diversité, que célèbre la Cheese Tapas Week, invitation originale à découvrir le fromage sous un nouveau jour à travers l’expertise de chef(fe)s ultra créatifs. À table !

*Source : Etude Occurrence 2015 “Image et consommation” pour EMF, Cniel, Danish Dairy Board, NDC & DCNI

Les restaurants participants à la Cheese Tapas Week
seront à découvrir sur : http://www.cheeseupyourlife.com/fr
#cheesetapasweek

Accueil » Bla bla » Découverte » Cheese tapas Week revient du 16 au 22 octobre 2017
%d blogueurs aiment cette page :