Accueil » Bla bla » Découverte » Grande enquête sur l’apéro

Dernièrement j’ai été invité au résultat d’une enquête sur l’apéro et je vous en livre une petite partie ici mais la suite se trouve sur le site : manifesto apéro

Dans cet environnement où tout va très vite -trop vite- l’apéro s’impose comme un refuge rassurant, une bulle dans laquelle chacun revendique son moment de liberté ! Stop au stress, aux normes… Créer ses propres tribus, contrer la morosité pour lâcher prise, refuser la standardisation pour s’émerveiller et faire plaisir !

« La vie est dure en France. On est toujours concentré. Là, on s’arrête. »

« (L’apéritif) C’est une espèce de break. Un moment de grâce, on oublie tout le reste.

Plébiscitée depuis toujours par les Français, cette joyeuse parenthèse « très frenchy » est désormais perçue par 81 % des Français comme un acte de résistance positive.

Mieux ! L’apéritif crée du lien : 89,5 % d’entre eux considèrent qu’il soude dans une période incertaine. Et 84,4 % affirment qu’il est devenu une façon de résister ensemble à la morosité ambiante. Rien d’étonnant donc à ce que 49,1 % des Français fassent rimer apéritif et lâcher prise. Et ce ne sont pas que des mots. Les Français sont actifs en matière d’apéro. Ainsi, 89,3 % d’entre eux en organisent régulièrement et 40 %, le prennent minimum deux fois par semaine.

L’apéritif est aujourd’hui, l’un des rares moments, où l’on peut mettre tous les codes au placard pour partager, se rassembler et profiter pleinement d’un moment de convivialité.

Et de fait, l’apéro n’a jamais été soumis à aucune convention. A chacun d’en faire son moment, singulier, heureux, sans contrainte, loin de tout cadre.

Un jour, on y réunit toutes les générations, spontanément, dans un esprit néo-tribus. Le lendemain, il devient synonyme de liberté absolue. Il peut aussi se transformer en un moment de créativité où le bon rencontre le beau.

L’apéritif se plie à toutes les envies selon les saisons, les jours, les heures… Il met ainsi tout le monde d’accord. A l’heure de l’apéro, les Français, dans leur grande majorité, cessent de râler, en faisant fi de tous les stéréotypes, « apéro-positivent ».

« L’apéritif sert à lâcher prise »
« C’est un voyage pour moi. On change du quotidien. On est dans un autre univers. »

L’apéritif met tout le monde d’accord. Avec lui, pas de conflit de générations. Quand on parle de lui, les 18-29 ans et les seniors sont sur la même longueur d’ondes. Les premiers l’associent à la générosité et les seconds au mieux vivre ensemble.

Et pour cause, l’apéritif est un véritable vecteur de lien social dans un univers saturé d’individualisme et d’isolement. Il symbolise l’envie spontanée de se retrouver. Ce n’est pas anodin de constater que 98 % des Français y voient un vrai moment de chaleur humaine. C’est l’occasion de se rencontrer, de contribuer chacun à sa façon à un instant de cohésion.

Plusieurs groupes se détachent :
  • les néo-tribus
  • l’esprit libre
  • beau bien bon
Si vous voulez savoir dans quel groupe vous appartenez faites le quiz

La suite se trouve sur le site : manifesto apéro

Accueil » Bla bla » Découverte » Grande enquête sur l’apéro
%d blogueurs aiment cette page :