Accueil » Boissons » Chateau de Chantegrive et Cos Labory pour un déjeuner chez Apicius

Il y a quelques temps j’ai eu l’immense privilège de gouter ses deux maisons de vins autour d’une déjeuner chez Apicius, réalisé par Mathieu Pacaud, je vous explique tout !

Le Château de Chantegrive, propriété familiale implantée sur 96 hectares de vignes, est devenu l’un des domaines les plus importants et prestigieux de l’appellation des Graves. Membre de l’Union des Grands Crus de Bordeaux depuis 1985, le domaine connaît une réelle impulsion dès 2006 grâce aux conseils avisés de M. Hubert de Boüard, oenologue et propriétaire du célèbre Château Angélus à Saint-Emilion. Le Château de Chantegrive produit une gamme de vins en AOC Graves Rouge et Graves Blanc, dont la célèbre Cuvée Caroline. Depuis 2014, « La Grive Rose by Chantegrive », un Bordeaux Rosé fruité et élégant a élargi la gamme. Le millésime 2015 marque le début d’une petite production de Cérons et de Graves Supérieures, appellations de grands vins blancs liquoreux. L’histoire du Château de Chantegrive commence en 1966, lorsque Henri et Françoise Lévêque décident de créer ce qui deviendra plus tard le Château de Chantegrive. Françoise et Henri formaient ce qu’on pourrait appeler « un duo de choc », un couple de passionnés, visionnaires et amoureux du vin avant tout. Ils croyaient en ce magnifique terroir des Graves et décidèrent de vendre leur précieuse collection de timbres pour acquérir les deux premiers hectares de Chantegrive. Tout était à construire. Cette année-là, ils plantèrent leurs premières vignes… La suite est un rêve poussé chaque jour un peu plus loin, grâce à un travail acharné toujours tourné vers l’avenir et l’usage des nouvelles technologies. 50 ans plus tard et doté de 96 hectares de vignes, Chantegrive a laissé place à la nouvelle génération. Marie-Hélène Lévêque continue avec passion le travail de ses parents aux côtés de sa mère, de ses frères et de ses sœurs. C’est à l’issue de plusieurs mois de travail et d’audit que le Château de Chantegrive a reçu, en 2017, la certification HVE 3 (Haute Valeur Environnementale niveau 3) et fait ainsi partie des 120 exploitations viticoles à l’avoir obtenu. HVE est une certification nationale, mise en place par la loi Grenelle et encadrée par le Ministère de l’agriculture. Elle a pour objectif d’identifier les exploitations engagées dans des démarches respectueuses de l’environnement.

Château Cos Labory, L’origine de son nom vient donc de sa situation géographique et du nom de François Labory, propriétaire jusqu’en 1845. Monsieur d’Estournel en fera ensuite l’acquisition avant de le revendre à un banquier anglais, Charles Martyns en 1852. C’est finalement George Weber qui rachète la propriété dans les années trente, avant de la léguer à sa fille et son gendre, François AUDOY en 1959. En 1971, le couple acquiert également le cru voisin, Château Andron Blanquet. Leurs fils travailleront quelques années à leurs côtés sur les deux domaines avant que Bernard, l’ainé prenne les rênes des propriétés. Homme de terrain à la force tranquille et rassurante, il vit à Saint-Estèphe depuis toujours et incarne parfaitement son cru et l’appellation qu’il préside depuis 2000. Un vrai domaine familial où parents et enfants oeuvrent avec authenticité à l’épanouissement du cru depuis déjà près d’un siècle… Ce vignoble de dix-huit hectares, posé sur la colline de Cos, bénéficie d’un terroir de graves quaternaires et d’un drainage remarquables. « Pour en extraire le meilleur, je veille à parfaire millésime après millésime l’adéquation entre parcelles et cépages et je choisis des porte greffes à vigueur faible et une densité de plantation élevée. » Au fil du temps, l’évolution s’est faite en douceur à travers des investissements techniques conséquents, notamment un cuvier ultra-moderne et un nouveau chai. Mais la modernité est également venue de l’envie de faire des vins à la fois aptes au vieillissement et accessibles jeunes. Notamment en optant pour une vinification à basse température pour garder et extraire le fruit. « Nous n’optons jamais pour la facilité ou l’exubérance et vinifions des vins justes, équilibrés et sincères. » Cette philosophie familiale, doux mélange de sagesse et de force, se retrouve dans la signature de Cos Labory.

Passons au déjeuner…..

Amuse bouche
Château de Chantegrive blanc 2015

coquilles-st-jacques

Ceviche de saint Jacques – Algues Japonaises
Château de Chantegrive – Cuvée Caroline 2015

cabillaud

Cabillaud confit sauce Genevoise
Charme de Cos Labory 2015
Charme de Cos Labory 2012

Selle d’agneau, cromesquis aux herbes
Château de Cos Labory 2012
Château de Cos Labory 2011

Fromages
Château de Chantegrive 2014

Soufflé au chocolat
Château de Chantegrive Cérons 2015

mignardises

Et voilà un repas très bien orchestré avec cette accord Mets/vin

Château de Chantegrive
44 Cours Georges Clemenceau, 33720 Podensac
05 56 27 17 38
www.chantegrive.com/

Cos Labory
www.cos-labory.com/

 

Accueil » Boissons » Chateau de Chantegrive et Cos Labory pour un déjeuner chez Apicius
%d blogueurs aiment cette page :