Accueil » Food travel » Trophées internationaux des Calvados Nouvelle Vogue 2017

Le 10 avril dernier j’ai eu l’extrême privilège d’aller à Granville pour les 21ème Trophées internationaux des Calvados Nouvelle Vogue. Ce trophée organisé par l’IDAC, l’Interprofession des Appellations Cidricoles. Pour moi l’occasion de découvrir le Calvados sous toutes ses formes, surtout mis en valeur par des bartenders tous plus talentueux les uns que les autres. L’IDAC a donc réuni 14 barmen venus de 14 pays. Ces barmen professionnels ou encore en école devaient imaginer et créer un cocktail à base de Calvados, autour du thème de la mer.

 

 

 

Ma chambre avait vue sur le port de plaisance… ce qui donnait le ton de cette magnifique manifestation

Mais dès mon arrivée je suis allée visiter la distillerie des Calvados Coquerel

La maison a été ondée en 1937 et, c’est aujourd’hui Pierre Martin, 28 ans, qui succède à son père Jean-François pour diriger l’entreprise familiale. Premier producteur indépendant de Calvados derrière deux grands groupes, ils entendent poursuivre leur développement à l’export en renforçant notamment leur position sur le marché américain et en se déployant sur les marchés asiatiques. Tout en bénéficiant d’un outil de fabrication moderne, Pierre est fier de revendiquer un savoir-faire ancestral et le contrôle de l’ensemble du processus de production, gage essentiel de qualité de ses Calvados.

J’ai appris que pour fabriquer du Calvados, les pommes sont lavées et transportées vers une râpe où elles sont broyées. La pulpe obtenue est dirigée vers un pressoir pour extraire le jus des pommes appelé aussi moût. Pendant quelques mois les moûts de pomme fermentent naturellement et le sucre se transforme progressivement en alcool. Il devient ainsi du Cidre. Une fois cette fermentation naturelle terminée il est possible de le distiller pour obtenir de l’eau de vie de cidre. cette eau de vie blanche, après deux ans en fut de chêne, devient du calvados. Un fut de chêne représente 250 litres. Chaque année la distillerie Coquerel presse 60 000 tonnes de pommes.
J’ai appris également qu’il existe trois appellations du Calvados :
  • Appellation d’Origine Contrôlée “Calvados Pays d’Auge”, Cette appellation doit sa spécificité à une double distillation qui s’effectue en alambic à repasse. Une centaine de variétés de pommes à cidres sont répertoriées ainsi qu’une trentaine de variétés de poires à poiré. Les cidres à distiller comportent au maximum 30 % de poires à poiré.
  • Appellation d’Origine Contrôlée “Calvados”, Produit pour l’essentiel au moyen d’un alambic à colonne, l’AOC Calvados représente environ 70 % de la commercialisation totale des Calvados
  • Appellation d’Origine Contrôlée “Calvados Domfrontais”, une cinquantaine de variétés de pommes à cidre sont répertoriées pour environ cent vingt variétés de poires à poiré. Ce Calvados est obtenu par simple distillation (alambic à colonne) et doit vieillir au moins trois ans en fûts de chêne, soit un an de plus que les AOC Calvados et Calvados Pays d’Auge.
Le lendemain matin je participais en tant que jurée à une dégustation de 18 cocktails pour la finale France des élèves en formation de barman
Je fus éblouie par tant d’originalité, de saveur, d’odeur… j’ai trouvé l’exercice fantastique ! voici les photos des cocktails dégustés :

 

Et j’ai également eu la chance d’assister au Workshop #4 (un accord mets/Calvados/fruits de mer), au restaurant l’Edulis où le chef Jonathan Datin avait préparé une assiette de bouchées en association avec un verre de chaque appellation de Calvados, le Calvados AOC, le Calvados Pays d’Auge et le Calvados Domfrontais. Nous avons goûté des cromesquis de bulot (avec un cœur de béchamel au pommeau), un saumon gravlax et des bulots marinés. Tout était exquis !

Tout au long de la journée : 5 compétitions au total avaient lieu :
  • Trophée des élèves – France
  • Trophée des professionnels – France
  • Les gagnants de ces deux compétitions accédaient aux finales internationales l’après-midi
  • Trophée international des élèves
  • Trophée international des journalistes
  • Trophée international des professionnels

Plus de 70 cocktails :

Entre les finales France le matin et les finales Internationales l’après-midi, barmen professionnels, élèves en formation barman et journalistes de 14 pays, ont shaké en direct sur la scène du théâtre de l’Archipel de Granville, plus de 70 cocktails. Deux jurys pour évaluer les réalisations et déterminer le palmarès… Le jury technique composé d’experts du bar français et des pays invités pour étudier, évaluer, juger, les candidats sur leurs talents de mixologistes… Le jury dégustation, composé de producteurs de Calvados, de professionnels du bar, de journalistes (dont je faisais partie) et de « candides » pour juger les cocktails à l’aveugle suivant des critères d’aspect : « la vue », d’arôme : « le nez », et bien sûr, de goût ! 14 pays engagés dans la compétition : Allemagne, Belgique, Danemark, Estonie, Finlande, France, Lettonie, Pays-Bas, Luxembourg, Pologne, Royaume- Uni, Russie, Suède et Suisse.

Crédit photos (pour la compétition) : ©VirginieMeigné

 

Nous avons quand même pris une bonne heure pour visiter Granville sous le soleil

 

La Française Yoanna Fouquet grande gagnante des Trophées

Le prix le plus prestigieux, le Trophée International des Professionnels, revient quant à lui à la française Yoanna Fouquet, qui a réalisé le cocktail “Kelte Mor Aour” : “Mon cocktail est l’histoire de cette mer déchaînée qui éclate sur la roche, cette dualité terre-mer. Lorsque le vent se lève, portant les vagues qui s’écrasent sur nos falaises, ce même vent entre dans nos terres et décoiffe les vergers. Regardez ce Calvados dans ce verre. Il porte en lui ces parfums mélangés, ce terroir érodé par les éléments. Tout comme le large de Granville varie de mes côtes bretonnes.”

Voici son cocktail (Kelte Mor Aour)

  • 4 cl de Calvados
  • 3 cl de jus de litchi
  • 1 cl de jus de citron vert frais
  • 2 cl de sirop de caramel au beurre salé
  • 3 cl de bière ambrée

 

Pour conclure nous sommes allés diner au Château de la Crête, magnifique endroit qui surplombait la mer… je vous laisse juges 😉

Je remercie l’agence Albine & Co pour ce fantastique séjour ! Et j’espère pouvoir y retourner l’an prochain !

En attendant du 12 au 18 juin 2017, le Calvados fait son show ! Pour sa première édition, les soirées Calva Club entendent démocratiser ce spiritueux français et investissent 20 des meilleurs bars parisiens (Gravity bar, Dirty Dick, Bluebird, la Candelaria, le Syndicat, la Commune, …). Durant une semaine, les mixologues les plus trendy de la capitale mettront à la carte de leur bar un cocktail qu’ils auront imaginé à base de calvados. L’occasion unique de redécouvrir cet alcool – base de cocktail idéal – à travers des créations originales et inédites à tarif préférentiel. A cette occasion sera présenté le Pom Pom, le nouveau cocktail imaginé et réalisé par Sullivan Doh (ambassadeur du Calvados), Mickael Mas et Thomas Girard. Cette recette sera bientôt à l’honneur sur mon blog

Accueil » Food travel » Trophées internationaux des Calvados Nouvelle Vogue 2017
%d blogueurs aiment cette page :